CritiquesDocumentaireFilmI Am Not Your Negro – Raoul Peck (2016)

Avatar Lidwin Marteaujuin 19, 20205210 min

Une lutte de longue date

 

Dans des moments de mouvements sociaux comme celui-ci, il est important de se renseigner sur pourquoi la rage explose. I Am Not Your Negro (2016), documentaire de Raoul Peck donne plusieurs clés. Si les documentaires ne sont pas, de prime abord, ce qui stimule le plus l’enthousiasme du public, celui ci est d’une importance capitale. Un bon nombre de sources sont disponibles sur internet, mais ce documentaire, (disponible entre autre sur Netflix) est un bon début. En premier lieux parce qu’il est incroyablement pédagogique et mélange un bon nombre de sources et outils différents ; aussi parce qu’il présente les personnalités importantes des différents mouvements amenant la communauté noire à acquérir plus de droits, les droits civiques. Pour finir, le film se base sur les écrits de James Baldwin (1924 ; 1987) auteur afro-américain engagé et dont les écrits ont traversé les générations. 

 

Une forme atypique 

 

Le documentaire est divisé en plusieurs parties (Héros, Témoin, Pureté, Vendre du n**** puis la conclusion : I am not a N*****), chacune d’elles apportant un pan différent de l’histoire des noirs-américains. James Baldwin avait choisi de discuter de la discrimination raciale en la prenant de façon générale : dans la vie de tous les jours, à la télé, au cinéma. Le film regroupe donc des analyses de films, des publicités télévisées, dans les journaux/magazines, des interviews et archives de plusieurs personnalités publiques dont James Baldwin, Malcolm X, Martin Luther King, Medgar Wiley evers, J. Edgar Hoover, Kenneth Bancroft Clark, etc. Le film a pour but de mettre cartes sur table en montrant l’horreur et la difficulté de cette lutte pour les droits civiques, en mettant le public face à des images réelles et fictives qui ne peuvent que mettre mal à l’aise. Il y a aussi une volonté de montrer au public blanc ce que veut dire être noir en Amérique. Aujourd’hui, ce type de témoignage est primordiale pour faire avancer les choses et faire comprendre aux personnes non concernées l’injustice que subissent les noir.e.s dans la vie de tous les jours. 

 

Copyrights : I Am Not Your Negro

“Mais quand ils prennent les armes, ou bien les Polonais, ou les Irlandais, ou tout autre homme blanc et disent “donnez moi la liberté ou bien la mort”, le monde entier applaudit. Mais un homme noir dit exactement la même chose, mot pour mot, il est vu comme un criminel et traité comme tel, et tout est mis en oeuvre pour faire de ce n**** l’exemple à ne pas suivre.” James Baldwin

 

Où en sommes-nous aujourd’hui ? Cette phrase de James Baldwin, présente dans le documentaire de Raoul Peck, pourrait avoir été dite il y a quelques jours, quelques heures. Elle sonne encore étrangement d’actualité. Les manifestations en Amérique, et un peu partout dans le monde des Black Lives Matter démontre qu’il y a encore énormément de travail à faire autant au niveau de la justice qu’au niveau du traitement réservé aux noir.e.s. La communauté noire est sur-représentée dans tous les domaines criminels, les “bavures” policières concernent principalement cette même communauté, c’est un acharnement perpétuel. Si même pendant les mouvements sociaux, les crimes continuent d’être perpétrés en toute impunité, quand sera-t’il du monde de demain ? Un soutien sans faille, aujourd’hui et jusqu’à obtention de l’égalité est nécessaire, ainsi qu’une connaissance profonde du privilège blanc pour la communauté blanche.

 

 Le poète Baldwin

 

Qui d’autre que Joey Starr pouvait faire la voix off du film ? Tout le documentaire repose sur les écrits de James Baldwin lus à haute voix, comme lorsque l’on conte une histoire à des enfants. A la différence près qu’ici, l’histoire est dure à supporter, réelle, et provoque la rage plus qu’une envie de dormir. Pourtant, cette voix et ces écrits restent en tête, Raoul Peck semble avoir créé un outil pédagogique irréprochable qui a aussi bien sa place dans les salles de cinéma que dans les écoles. Il nous pousse à développer notre oeil critique lorsque des images nous sont données, que ce soit à la télévision, au cinéma, ou dans les magazines. 

Copyrights : Ted Thai/The LIFE Picture Collection

 

Plusieurs choses peuvent être faites dans le but de soutenir les mouvements, et essayer de changer la donne : 

 

(liste non exhaustive) 

 

  • Participer aux manifestations
  • Soutenir et partager les différentes cagnottes et pétitions partagées par les différents comptes du Black Lives Matter sur les réseaux sociaux.
  • Ecouter les témoignages des personnes concernées sans les remettre en cause. 
  • Se renseigner sur ses privilèges et ne pas s’en servir. 
Avatar

Lidwin Marteau

Rédactrice, réalisatrice et photographe quand les pellicules et la lumière le permettent.

Et vous, qu'en avez vous pensé ?

Votre adresse email ne sera pas publiée. ✍️

fr_FRFrench
fr_FRFrench