Comédie dramatiqueCoups de cœurCritiquesFilmCaptain Fantastic – Matt Ross (2016)

Avatar Virgile Durantonoctobre 30, 202093/1003612 min
Réalisation
Matt Ross
Distribution
Bleecker Street, Mars Distribution
Titre original
Captain Fantastic
❤️
Détail de la note
Scénario
100%
Réalisation
80%
Acting
100%
Aperçu
Dans les forêts reculées du Nord-Est des Etats-Unis, un père élève ses enfants, isolés de la société, de leurs grands-parents, de leur mère. Matt Ross nous dévoile une philosophie à l’encontre des valeurs sociétales, et pourtant bien plus humaine.

Matt Ross nous présente Captain Fantastic en 2016, un film récompensé du prix du jury et du public du festival du film américain de Deauville, ainsi que du prix de la mise en  scène dans la catégorie “Un certain regard” à Cannes… Dans les forêts reculées du Nord-Est des Etats-Unis, un père élève ses enfants, isolés de la société, de leurs grands-parents, de leur mère. Matt Ross, par une comparaison incisive de différents modes de vie, nous dévoile une philosophie à l’encontre des valeurs sociétales, et pourtant bien plus humaine.

Copyright Universum Film / Erik Simkins / Bleecker Street
Stars Annalise Basso, George MacKay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler,

Y a-t-il une bonne manière d’élever un enfant ? 

 

Dès le départ, le film met l’accent sur la manière singulière que Ben (Viggo Mortensen) a d’éduquer ses enfants. Ils vivent dans la forêt, loin de la pollution et du bruit, au nord-ouest des Etats-Unis. La mère est absente, pour des raisons de santé mentale mais les enfants font preuve d’une grande maturité. Tout est différent chez eux : leur quotidien, leur comportement, leurs ambitions. La vie détachée des problèmes de l’homme moderne (le stress, la fatigue, le manque de temps) semble leur profiter bien plus qu’une vie de surmenage. Ils suivent un entraînement sportif intensif et se nourrissent de livres et de musiques au quotidien. L’identité singulière de ses enfants est née d’une volonté de faire les choses différemment, de se détacher des principes établis quant à leur éducation. Et même s’ils chassent pour se nourrir et se lavent dans la rivière, ils sont profondément choqués par les jeux vidéos de leurs cousins, d’une violence conséquente et gratuite. Ils n’ont juste pas reçu la même éducation. Matt Ross exprime dans son film une certaine appréhension de certains aspects de l’éducation au 21e siècle : et si l’on abandonnait notre dévotion à l’académisme pour apprendre aussi comment s’épanouir et s’adapter. 

Copyright Universum Film / Erik Simkins / Bleecker Street
Shree Crooks

Un regard décalé sur la société

 

Au-delà de l’histoire, le film est une véritable revendication, un doigt d’honneur destiné à la société moderne. Captain Fantastic commence sur une scène de chasse où le père et les enfants abattent une biche. Le film s’ouvre de manière violente mais nécessaire. Matt Ross ne filme pas innocemment une simple famille isolée du monde : il remet en cause les valeurs sociétales normalisées dans notre réalité. Il met en lumière le poids des tabous que l’on pose sur les épaules des jeunes enfants de notre société moderne. Ces mêmes enfants qui, bien que confrontés à la violence inouïe du monde qui les entoure, au chagrin, au deuil et à la solitude, se voient renié leur droit de savoir – et comprendre – pourquoi leur tante, leur mère, a mis fin à ses jours. 

Copyright Universum Film / Wilson Webb / Bleecker Street ; Annalise Basso, Charlie Shotwell, George MacKay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler

Ben s’oppose à cette philosophie et parle à ses enfants comme il parlerait à des adultes : comme à ses égaux. Comment pouvons nous prétendre à la protection des enfants alors qu’ils subissent le harcèlement, la pression sociale, le rythme effrénée d’une vie qui ne ralentira plus jamais, dès leur entrée à l’école ? La question reste pourtant entière : Qui de Ben ou des grands-parents a raison, et surtout, comment savoir si l’on donne une “bonne” éducation à son enfant ?

 

Qui a raison ?

 

En effet, c’est bien ce thème qui ressort continuellement du film. Avoir raison, ce n’est pas prétendre avoir bien éduqué son enfant. Avoir raison, c’est finalement comprendre qu’il y a, de la naissance à la mort d’un Homme, quelque chose d’aléatoire et d’inaccessible. Avoir raison, c’est être conscient que chaque enfant est traumatisé par ses parents, et qu’il faut savoir, alors, les traumatiser de la bonne manière. Avoir raison, c’est réaliser que nous ne mesurerons jamais le poids de nos actions sur nos enfants, et qu’ils en souffriront probablement. Avoir raison finalement, c’est admettre que forcément, nous finirons par avoir tort. Comme quand Ben réalise qu’il a eu tort, lorsque sa fille Vespyr, tombe d’un toit et frôle la mort. Si Ben croit avoir agi pour protéger son fils (que Vespyr devait retrouver), il réalise qu’il a laissé sa fille se mettre en danger de telle sorte. Il comprend, quand c’est trop tard, qu’il a eu parfois tort de les traiter comme des adultes. C’est souvent trop tard que l’on comprend ce qu’on a mal fait. Ben risque de se voir retirer ses enfants, mais il lutte pour eux car c’est la seule chose à laquelle il tient réellement dans ce monde. Captain Fantastic, c’est finalement l’histoire d’un père qui ferait tout pour ses enfants. 

Copyright Universum Film / Wilson Webb / Bleecker Street ; Copyright Universum Film / Erik Simkins / Bleecker Street
Annalise Basso, George MacKay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler, Viggo Mortensen

Captain Fantastic rejoint Kajillionaire (Miranda July, 2020) dans ce qu’il montre de l’éducation des enfants. L’acte même de porter un enfant, de la naissance à l’âge adulte, se ressent à chaque étape de leur vie, et c’est la différence d’âge des enfants de Ben qui met en lumière les contrastes d’une éducation si singulière. Pour Matt Ross, c’est évidemment l’amour qui prévaut chez un parent : c’est cela qui le dédouane, un peu, de ses erreurs.

Avatar

Virgile Duranton

Titulaire d'une licence en arts du spectacle (option cinéma) à l'Université de Strasbourg - Président du collectif Les Zinzolins

Et vous, qu'en avez vous pensé ?

Votre adresse email ne sera pas publiée. ✍️

fr_FRFrench
fr_FRFrench